bio

FRANÇOISE RIVALLAND

percussion, cimbalom, santour, zarb, voix, création musicale, mise en scène

_____

BIOGRAPHIE TRÈS COURTE…

Françoise Rivalland, percussion, voix, zarb, cymbalum, création musicale, mise en scène

Née au bord de la mer, Françoise Rivalland a découvert la musique

d’Edgar Varèse à l’âge de 10 ans en tant que percussionniste. Depuis,

elle rêve toujours de voyages… au bout du monde, en musique,

en solo, aussi entre amis. Le cymbalum, le zarb, la voix, le théâtre musical,

l’improvisation, la création, sont aujourd’hui ses moyens de transports

préférés …avec le bateau !

www.françoiserivalland.com

___________

BIOGRAPHIE PLUS LONGUE

Françoise Rivalland, percussion, cymbalum, voix, mise en scène, création musicale

www.francoiserivalland.com

Élève de Gérard Hiéronimus, Françoise Rivalland a également étudié la percussion avec Francis Branna, Gaston Sylvestre et Jean-Pierre Drouet, le zarb avec Dariush Tari et la direction d’orchestre avec Dominique Rouits et Jean-Louis Gil.

Interprète de musique contemporaine, essentiellement en musique de chambre avec de nombreux ensembles internationaux et en solo, elle travaille à partir de 1980 avec de nombreux compositeurs à la création et l’interprétation de leurs œuvres. Depuis 1987, elle a participé à un grand nombre de spectacles de Georges Aperghis, comme interprète, assistante et metteur en scène.

Récemment, elle a centré ses activités sur le cymbalum, le zarb, le santour et l’utilisation de la voix, lors de programmes solos, en improvisation, pour différents spectacles et concerts avec : Hans Tutschku, Rozemary Heggen, Kamilya Jubran, Jooseon Cho, Les Witches, Sylvain Prunenec, Elena Andreyev, Suzanne Doppelt, Sonia Wieder Atherton, Jos Houben, Vincent Lhermet, Angèle Chemin, Imke Franck…

Entre  2004 et 2017, elle a enseigné au sein du cursus de Master of Composition and Theory – Theatre Musical, à la Haute École des Arts de Bern.

Depuis 2016, en relation avec différents travaux personnels de composition musicale et de recherches en lutherie informatique, elle  s’engage sur plusieurs projets artistiques de « La possible échappée » aux côtés de Kathy Mépuis (danseuse,chorégraphe) et d’Albert Coma Fabregas (vidéaste), et de « Zamkana » aux côtés cette fois de Kamilya Jubran (musicienne,chanteuse) ; deux associations ayant pour but de créer des liens et des spectacles avec des gens en situation de handicaps, physiques, cérébraux ou sociaux afin de mettre en jeu et de faire valoir les richesses de la différence.

______________

……et BIOGRAPHIE encore PLUS LONGUE

Françoise Rivalland, percussion, voix, zarb, cymbalum, création musicale, mise en scène

Elève de Gérard Hiéronimus, elle a également étudié la percussion avec Francis Branna, Gaston Sylvestre et Jean-Pierre Drouet, le zarb, le santour et le daf avec Dariush Tari, l’écriture et l’harmonie avec Alicia Alsina et la direction d’orchestre avec Dominique Rouits et Jean-Louis Gil.

Interprète essentiellement de musique contemporaine, parfois en petites formations orchestrales mais surtout en musique de chambre et en soliste. A partir de 1987, elle joue régulièrement dans le cadre d’ensembles tels que « Contrechamps », « Musik Fabrik », « Recherche » et  d’organismes tels que l’IRCAM, l’Expérimental Studio de Freiburg, Radio Bremen…. Elle travaille ainsi avec de nombreux compositeurs pour la création et l’interprétation de leurs œuvres. Elle joue Carlos Roque Alsina, Georges Aperghis, Luciano Berio, John Cage, Francis Courtot, Aurelio Edler-Copès, Morton Feldman, Brian Ferneyhough, Luc Ferrari, Bruno Giner, Vinko Globokar, Klaus Huber, Mauricio Kagel, Gyorgy Kurtag, Helmut Lachenman, Giacinto Scelsi, Kurt Schwitters, Yoshihisa Taïra, Iannis Xenakis, Susumu Yoshida…. Elle a dirigé Schumann, Stravinsky, Mendelssohn, Mozart, Beethoven, Giner, Rossé, Schubert, Aperghis, Brahms, Britten, Boulez, Lutoslavski, Rachmaninov, Mendelssohn…

Co -fondatrice de S:i.c., Situation : interprètes et compositeurs pour privilégier le travail de l’interprétation et de la création en musique de chambre.  Elle en a été la directrice artistique de 1986 à 2009.

Elle joue du cymbalum, du zarb et de plusieurs autres percussions digitales, pratique l’improvisation en trio avec  la contrebassiste Rozemarie Heggen et  Hans Tutschku au traitement live électronique, en duo avec Michel Maurer et Lori Freedman.

Son intérêt pour la dramaturgie, le rapport texte/musique/geste et la représentation théâtrale, l’a amené à travailler régulièrement pour le théâtre et la danse en tant que metteur en scène ou interprète. Elle crée la musique de plusieurs spectacles du chorégraphe Sylvain Prunenec : Zar.b (2000), La finale (2002) avec Hans Tutschku, et (2002) avec Rozemarie Heggen et Tewolde Berhan. Depuis 1987, elle participe à de nombreux spectacles de Georges Aperghis, en tant qu’assistante musicale, metteur en scène ou en tant qu’interprète : Enumérations (1988), Jojo (1990), La baraque foraine (1990), La fable des continents (1991), film de Hugo Santiago, H (1992), Commentaires (1996), Entre chien et loup (2002 et 2006), en 2009 La tragique histoire du nécromancien Hieronimo et de son miroir et en 2013 Zigbang (fragments). En 1993, elle met en scène le roman de René Daumal : La grande beuverie (CCAM Vandoeuvre les Nancy), puis en 2004 Pas de cinq de Mauricio Kagel et Quad de Samuel Beckett dont elle compose également la musique (festival Archipel 2004 Genève), Portraits croisés (2008) au théâtre d’Arras, en 2013,  Europera 2 de John Cage à la Dampfzentrale de Bern et en 2014 Répertoire de Mauricio Kagel au Thêâtre des bouffes du Nord à Paris.

Récemment, elle a joué en improvisation avec Hans Tutschku, Rozemary Heggen, Lori Freedman. Elle a également travaillé pour différents projets, disques et concerts avec Kamilya Jubran, Proxima Centauri, Anna Kupfer, François Rossé, Aurelio Edler-Copès, Arièle Bonzon, Sonia Wieder-Atherton, l’Orchestre de Paris, Les Witches, Isabelle Chladeck, Jos Houben, Vincent Lhermet, Angèle Chemin, .… .

De 2004 à 2017, elle a été professeur à la Haute Ecole des Arts de Bern (CH), et enseigne dans le cadre du cursus Master of Composition and Theory – Theatre Musical.

Depuis 2016, en relation avec différents travaux personnels de recherche informatique et de création musicale, elle s’engage sur plusieurs projets de  « La possible échappée » aux côtés de Kathy Mépuis (danseuse,chorégraphe) et d’Albert Coma Fabregas (vidéaste), et de « Zamkana » aux côtés cette fois de Kamilya Jubran (musicienne,chanteuse) ; deux associations ayant pour but de créer des liens et des spectacles avec des gens en situation de handicaps, physiques, cérébraux ou sociaux afin de mettre en jeu et de faire valoir les richesses de la différence.

www.françoiserivalland.com



Copyright © 2004–2010. Tout droits réservés.

Ce site est propulsé par Wordpress et utilise Modern Clix, un theme de Rodrigo Galindez modifié et adapté par Quentin Morlot.

Copyright fond du site et photos Arièle Bonzon sauf mentions.